Les grandes tendances déco en 2018

India Mahdavi

Faut-il ranger au fond d’un placard ses rideaux aux motifs tropicaux, faire une croix sur le rose millenials et renoncer aux matières brutes ? Sur quelles couleurs miser et quelles tendances adopter en matière de décoration et de design ? On fait le point sur les succès annoncés en 2018 !

Le violet, couleur de l’année ?

 

Soyons honnêtes, le violet n’est pas ma couleur préférée. Pas suffisamment rouge ou bleutée, cette nuance est difficile à amadouer. Trop terne, pas assez tranchée, un brin mystique, elle se situe dans un entre-deux qui me déplait. Pourtant, l’institut Pantone vient de désigner l’Ultra violet couleur de l’année ! Après la douceur du Rose Qwartz et la fraîcheur du vert Greenery, cette annonce laisse perplexe. Référence voulue ou non à Prince et Bowie, cette couleur risque d’envahir rapidement les boutiques de décoration. Alors pour éviter la faute de goût, on peut se laisser tenter par le sofa Mingle édité chez By Lassen dans une version Tonus 4, ou par le sublime « Jazz » fabric-Colours en velours irisé. Tandis que chez Pulpo, on aime la collection de fauteuils Pow+Bang+Kaboom format XXL. Mais surtout, si vous voulez mettre du violet dans votre vie, choisissez une pièce sans fioriture, avec des lignes épurées, comme le superbe canapé Divano disponible chez Dimore Studio. Avec ses bords en laiton, il va devenir la pièce maîtresse de votre salon.

le sofa Mingle édité par By Lassen

canapé Divano édité par Dimore Studio

 

Du velours partout ?

 

Déjà présent dans de nombreuses collections la saison dernière, le velours semble jouer les prolongations. Dans la mode, les pantalons et les jupes affichent des matières toutes douces, tandis que le mobilier devient cosy et douillet. Finie la folie scandinave épurée ? En tout cas, le velours participe au retour de la tendance rétro chic. Poufs colorés revisités par Lorenza Bozzoli, coussins Hiva signés Granstudio et édités chez Bolia, fauteuils enveloppants Moïra chez EnoStudio, méridienne Spleen en bois teinté par India Mahdavi et tapis Selma graphique dessiné par Berit Mogensen Lopez. Et si on aime autant le velvet, c’est parce qu’il se marie avec tous les styles : tropical, ethnique ou vintage, il apporte du confort à notre intérieur.

fauteuil-moira-enostudio-velours-bleu-nuit-8_1

méridienne Spleen en bois teinté par India Mahdavi

massimo_lopez_selma_product1

 

Le style néo-boudoir, le nouveau néo-baroque ?

 

Avec son esprit vénitien, ses matières nobles et ses couleurs sombres, le néo-baroque avait rapidement envahi les pages des magazines il y a quelques saisons. On aimait son utilisation du doré, chic mais jamais bling-bling, ses associations osées de couleurs contraires et son goût pour le marbre et la porcelaine. Toujours dans l’air du temps, le néo-baroque devient le néo-boudoir. Romantique et un tantinet désuet, ce dernier affiche quelques motifs fleuris et des tons plus clairs. Mais surtout, il se modernise avec des lignes arrondies et des tissus ondulés, à l’image du restaurant The Gallery décoré par India Mahdavi ou du Sofa Grand Piano édité chez Gubi.

The Gallery décoré par India Mahdavi

 Sofa Grand Piano édité chez Gubi

 

Les couleurs primaires, back to basics ?

 

Intemporelles, les couleurs primaires ont toujours été le terrain de jeu des créateurs, de Mondrian à Nathalie du Pasquier en passant par Le Corbusier et Jean-Luc Godard. Souvent inspirées du mouvement De Stijl, elles reviennent sur le devant de la scène pour insuffler leur bonne humeur dans nos intérieurs. Vues chez Muller Van Severen au dernier Salon Maison & Objet dans une déclinaison autour de la table ronde, elles colorent la table basse Gamay Fréau chez Gueule de Bois et jouent les contrastes avec la table Float éditée par la maison La Chance. Les verres se parent aussi de tons pop’, comme le délicat vase Blue Blowing en laiton dessiné par le studio Ruben der Kinderen.

table basse Gamay Fréau chez Gueule de Bois

2016-muller-vanseveren-magazijn