Des illustratrices dans l’air du temps

Il suffit d’un rayon de soleil pour ressentir une envie irrépressible de tout envoyer balader, de changer d’environnement et de décoration. En adepte des murs blancs (exception faite du Bleu Azur qui est sans aucun doute la plus belle couleur au monde), je me suis lancée à la recherche de l’affiche parfaite pour habiller mon intérieur. Et au détour de mes pérégrinations graphiques, j’ai découvert des créatrices de talent. Voici mes 3 coups de cœur. Et s’il n’y a que des prénoms féminins, c’est par pur hasard, et en aucun cas pour afficher mon féminisme assumé.

Léa Maupetit a l’art de me réconcilier avec les couleurs vives. Elle croque l’air du temps grâce à des petits détails amusants. En quelques traits, elle capte une situation comme ce déjeune sur l’herbe revisité. Mention spéciale pour ce petit lion qui semble totalement inoffensif et parfaitement domestiqué pour mon salon !

lea-maupetit-picnic-risoprintlea-maupetit-tigre

lea-maupetit-mimosa

Iris de Moüy, ses coups de pinceaux, ses mots, cette simplicité du geste qui dit tout. On dirait qu’elle dessine comme elle parle, avec une facilité déconcertante.

colette-postcard-paris-15

hermes-annual-report

Je crois qu’Harriet Lee Merrion est celle dont les illustrations m’émeuvent le plus. Au delà de ses coloris pastels, c’est surtout son univers poétique qui m’attire. Parfois japonisante, inspirés de contes et de légendes, sa manière de mettre en scène la féminité est touchante. Modernes et drôles, ses illustrations donnent envie de passer de l’autre côté du décor.

 

Harriet Lee Merrion