Visite de l’iconique Eames House

eames-house-californie-pacific-palisades

Devenue l’emblème d’une modernité sobre, la Eames House dénote à côté des villas luxueuses du quartier Pacific Palisades. Ouverte sur l’extérieur via de grandes baies vitrées, cette maison construite en 1949 par le couple Eames est déconcertante de simplicité. À la fois lieu de résidence et studio, elle se visite tous les jours de la semaine sur réservation.

 

eames-house-californie-pacific-palisades

Joyau de l’architecture moderne, la Eames House semble avoir traversée les siècles. Il suffit de marcher quelques mètres dans une ruelle calme pour rejoindre ce parallélépipède de verre, de bois et d’acier. Au milieu des arbres, une odeur poivrée vient surprendre les visiteurs : ce sont des eucalyptus au parfum intense. Un peu plus loin au bout de la parcelle, on peut profiter d’un point de vue sur les plages de Santa Monica. Les couchers de soleil doivent être superbes lorsque l’astre plonge dans le Pacific pour laisser derrière lui un halo oranger.

eames-house-pacific-palisades-plage-santa-monica

Conceptualisée dans le cadre du programme des Case Study Houses au début des années 1940, la Eames House devait répondre à une double contrainte : être fonctionnelle et économique.

« Les maisons doivent pouvoir être reproduites et en aucune façon être des créations particulières… les maisons seront conçues dans l’esprit de notre époque, en utilisant dans la mesure du possible, de nombreux matériaux et techniques issus de la guerre, les mieux adaptés à l’expression de la vie de l’homme dans le monde moderne. »

Partant de ce cahier des charges, Charles et Ray ont imaginé une maison pour un couple exerçant un métier dans le domaine des arts graphiques. Leur but : créer un espace au milieu de la nature où le travail et les loisirs puissent coexister. La structure de la maison fut installée en moins de 90 heures. La rapidité d’assemblage permit au couple de designers d’emménager rapidement. C’était le soir de Noël 1949 et ils y vécurent le reste de leur vie.

 

eames-house-californie-pacific-palisades

eames-house-californie-pacific-palisades

Aujourd’hui, la Eames House est un lieu de pèlerinage pour les architectes et les amateurs de beaux volumes. Dans un calme serein, on peut observer la géométrie des lignes, les matières et les couleurs qui métamorphosent la façade en composition picturale. Ces rectangles bleus, rouges, jaunes et blancs séparés par des lignes noires rappellent les tableaux abstraits de Mondrian. Mais ici, les aplats représentent les éléments de la construction. À l’intérieur, un jeu cubique de pleins et de vides module l’espace : la mezzanine semble suspendue comme par magie, offrant ainsi une belle hauteur sous plafond pour l’espace salon.

Composées de panneaux de verre translucide, les surfaces extérieures confèrent à l’édifice une grande légèreté. On pourrait presque avoir peur que la maison s’envole à la première tempête venue. Mais l’ossature en acier est idéale pour s’adapter au climat des zones sismiques. Grâce aux rayons du soleil, les arbres se reflètent sur la façade. Au fil de la journée, la physionomie du bâtiment se modifie tel un écran et adoucit le caractère industriel des matériaux. Humble et épurée, la Eames House se fond dans le décor pour mieux mettre en valeur la beauté des troncs d’arbres noueux et l’aspect organique de la nature.

eames-house-californie-pacific-palisades

Pour découvrir la Eames House, il suffit de réserver un créneau horaire sur le site de la Fondation.

photos : Lionel Bonnaz